icone_pokemon-goLe succès planétaire de Pokemon Go a créé  d’énormes rassemblements dans le monde entier.

Mais ce jeu peut être dangereux.

Pour pouvoir jouer à Pokemon Go,  vous devez marcher pour  attraper des Pokemons, répartis aléatoirement sur la carte. Sauf que pour voir le Pokemon, il faut regarder sans cesse votre téléphone, à en oublier le monde extérieur, ce qui est dangereux.

Après 30min de jeu, un joueur a fini aux urgences. Ne faisant pas attention où il allait, il est tombé dans un fossé. Fracture du pied, immobilisé pendant 6 à 8 semaines.

Certains joueurs sont tellement “addicts”  jusqu’à quitter leur travail, c’est le cas d’un barman de  24 ans, vivant en Angleterre pour se consacrer à la chasse au Pokemon toute la journée.

Le jeu ne comptabilise plus vos déplacements dès que vous dépassez 15km/h, inutile de tricher avec votre voiture !

La moyenne de temps par jour est de 43min (8 juillet 2016), soit plus que les réseaux sociaux (Whatsapp, Instagram etc…)
Utilisateurs d’Android, faites attention aux faux “Pokemon Go”, il s’agit de fausses applications qui installent des virus (qui envoient des SMS surtaxés et autres…) sur votre téléphone.

Nos conseils :

  • Laissez votre téléphone dans votre poche, il vibre dès que vous croisez un Pokemon
  • Lorsque vous utilisez votre téléphone, arrêtez-vous de marcher et restez vigilant aux éléments extérieurs
  • N’allez pas dans des zones dangereuses (pas comme certains qui sont allés dans un champ de mines chasser des Pokemons)
  • Télécharger Pokemon Go depuis la boutique officielle  (Google Play Store, App Store) et l’éditeur officiel (Niantic Inc.)
Partagez ce contenu avec vos amis : Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Tumblr
Tumblr
Email this to someone
email